TRÉHOR LAMA

Thoupten Phuntsok

Tréhor Lama Thoupten Phuntsok est né le 22 septembre 1963 dans la région du Kham, située à l’est du Tibet. Tulsé Tulkou qui effectue un pèlerinage dans cette même région visite et consacre chaque maison du village, C’est ainsi qu’il rencontre et reconnaît en le jeune garçon, la réincarnation de Ha Gyal Lama du Golok. A cette époque lama Thoupten est âgé de 13 ans. Ha Gyal Lama donne la lettre de confirmation à sa mère.
A cette époque, les conditions imposées par la Chine ne permettent pas l’éducation traditionnelle des jeunes Tulkous, il ne peut donc être éduqué dans le monastère de son prédécesseur. (Plus tard, sa mère donne cette lettre de reconnaissance aux Lamas du monastère Yarguen, monastère Nyingma pa rattaché au grand monastère Katok. Lorsqu’à l’âge adulte Tréhor Lama rend visite à ce monastère, il décline leur offre d’y résider car son souhait est de faire un pèlerinage en Inde. La lettre est conservée au monastère).

A quinze ans, il termine son collège et part étudier jusque l’âge de vingt et un ans la philosophie bouddhiste et les rituels dans différentes universités de la région du Kham. Puis il fait un long pèlerinage à travers le Tibet, plus particulièrement sur les lieux saints de Milarépa, à Kyérong où il fait construire un stoupa. Il circumambule le mont Kailash et le lac Mapham en prosternations. Il aide à la construction d’un pont et participe à la restauration de nombreux monastères de la région. Il construit un moulin à prière à Pourong. Son pèlerinage achevé, il quitte le Tibet et séjourne dans plusieurs monastères à Rongtsam au Népal.
Il se rend à Bodhgaya, y rencontre Kalou Rimpoché et plusieurs Tulkous de la lignée Kagyu auprés desquels il reçoit un cycle d’initiations durant trois mois.
Il effectue la retraite traditionnelle de trois ans à Sonada sous la direction de Kalou Rimpoché. A la fin de sa retraite, il est nommé Dordjé Lopen maître de Cérémonie au monastère de Droden Kuncha Ling à Salugara , il y réside pendant 7 ans. Puis il rejoint le monastère de sa sainteté le 16e Gyalwa Karmapa à Rumtek où il enseigne aux moines pendant plusieurs années. A partir de cette époque, il enseigne en Asie du sud-est : Taiwan, Hong-kong, Singapour, en Malaisie et au Tibet.

S.S Shamar Rimpoché et S.S le 17e Gyalwa Karmapa Tahyé Dordjé le nomme directeur spirituel de l’institut Karmapa en 2005, afin de poursuivre les activités du centre suite au décès de Khenpo Thoubten.
Du fait d’avoir le même nom que le précédent Lama, il change de patronyme et prend le nom de sa région natale « Tré Hor » comme le veut la coutume, pour devenir Tréhor lama.